lundi, janvier 25, 2021
No menu items!
Home Société VEILLE DE FÊTE ET EMBOUTEILLAGES

VEILLE DE FÊTE ET EMBOUTEILLAGES

C’est connu, les veilles de fêtes les rues d’Abidjan en général et en particulier les voies d’accès à la mythique commune de Yopougon sont le théâtre d’embouteillages monstres.
Ce jour 31 décembre 2018 n’a pas dérogé à cette règle et a certainement battu tous les records en la matière. En effet, dès 13 heures, il était déjà fastidieux de partir d’Adjamé ou du Plateau pour rallier la commune du Maire Kafana. La faute aux actions conjuguées d’un accident impliquant plusieurs véhicules sur l’autoroute, une journée continue et l’interruption du trafic sur la lagune Ebrié pour favoriser la préparation de la huitième édition d’Abidjan Ville Lumière.
Sur le coup de 17 heures, l’interminable file de véhicules se rendant à Yopougon prenait naissance d’une part dans les entrailles du Plateau et d’ autre part au cœur d’Adjamé.
Comme c’est courant en pareilles circonstances, les tarifs des taxis et autres gbakas prennent l’ascenseur. Ainsi pour une course Plateau–Yopougon facturée traditionnellement entre 2.500 et 3.000, c’est 5.000 voire plus que les taximens réclament. Certains coupent court refusant de s’y rendre contre tout l’or du monde. Les Gbakas ne demeurent pas en reste. Pour un tarif habituellement compris entre 200 F CFA et 300 F CFA c’est au moins 500 F CFA qu’il faut débourser pour rallier Adjamé à Yopougon. Inutile de vous dire que c’est la cohue sur les différentes gares. En désespoir de cause, certains habitants de Yopougon se sont mis à la marche pour rejoindre leurs domiciles. 
Gageons qu’en cette veille de fête les uns et les autres usent de patience dans ces embouteillages pour éviter de compliquer d’avantage les choses sur les routes Abidjanaises.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments