mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Société UNE RUPTURE COLLECTIVE DÉBOUT

UNE RUPTURE COLLECTIVE DÉBOUT

Le sous-comité de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) section Koumassi, a procédé à une rupture collective débout. C’était, le jeudi 21 mai 2020, au grand carrefour de ladite commune.

Le mois de ramadan étant plein de mérites, le sous-comité AEEMCI par le biais de sa délégation sociale, n’a pas voulu rester en marge des bons actes du mois. De ce fait, ils ont décidé de se partager la nourriture afin de consolider le lien de fraternité.Ainsi, avant l’heure de la rupture qui est prévue à 18 heures et 30 minutes, ce jour, les femmes de cette association ont garni la table à manger avec de différents fruits. Il y en avait de différentes variétés: des dattes, des bannes douces, des oranges et du thé.En attendant, le moment idéal pour rompre le jeûne, le président de cette section, Zekery Ouattara, a rappelé l’importance de ce mois de pénitence à ses membres.

Il s’est également servi du cadre pour encourager ses membres à accroître leur foi religieuse.Après la rupture et des séances de prières, Zekery Ouattara a remercié les membres de la communauté qui se sont battus d’arrache-pied pour la réussite de cette activité qui était à sa phase 2. Aussi a-t-il fait des bénédictions pour l’avancée de l’Association.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments