mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Société UNE DANGEREUSE PASSERELLE

UNE DANGEREUSE PASSERELLE

Le pont en bois qui relie les villages de Péhépleu et de Zialeu, deux localités rattachées au département de Danané risque de disparaître dans les mois à venir. En effet, après plusieurs années d’existence, cette infrastructure faite de matériaux précaires semble être à bout de force et menace de céder si rien n’est fait.

Ce triste constat a été rapporté à la rédaction de PepeSoupe, le lundi 1er juin 2020 par Alain Dié, habitant du premier village cité. Parlant de ladite passerelle, il a affirmé qu’elle était dans un état de dégradation avancé, si bien que sa traversée était devenue dangereuse pour les piétons. « Nous vivons mal cette situation, car c’est le raccourci que tout le monde emprunte ici. Chaque semaine qui passe, le pont s’abîme.À force de l’utiliser, les planches qui le composent s’arrachent seules. Nous interdisons aux enfants de le traverser s’ils ne sont pas accompagnés parce que nous craignons le pire », a expliqué le planteur de Péhépleu.

En plus du poids de l’âge qui le handicape fortement, ce passage souffre d’un second problème lié aux aléas climatiques, comme c’est le cas en ce moment : la montée des eaux en saisons pluvieuses. Cet autre mal empêche tout mouvement des villageois sur ladite passerelle. « Plusieurs fois nous avons dû faire face à des pluies qui engloutissaient le pont. Et quand cela arrive, il est impossible de sortir de nos villages. La personne qui tente une traversée pendant qu’il pleut, risque d’être emportée par les eaux », a prévenu Alain Dié. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments