jeudi, janvier 28, 2021
No menu items!
Home Société UN GRAND CARREFOUR SANS FEUX TRICOLORES

UN GRAND CARREFOUR SANS FEUX TRICOLORES

Dans la capitale économique ivoirienne, les accidents de circulation sont monnaie courante. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Il s’agit notamment de la mauvaise conduite, de l’état de dégradation de certaines voies ainsi que certains véhicules.

À ces facteurs, il faut ajouter le manque de feux tricolores à certains carrefours très fréquentés de la ville. C’est le cas du carrefour du marché de Port-Bouët 2 dans la commune de Yopougon. En plus d’être un lieu très fréquenté du fait de sa position géographique, cet endroit est aussi une “gare routière” improvisée où nombre de personnes prennent des véhicules pour rejoindre différentes communes de la ville. Cependant, malgré le nombre important de véhicules qui se retrouvent en ce lieu, le carrefour ne dispose pas de feux de circulation. C’est le constat fait par Stéphane Konan, un reporter de PepeSoupe présent sur les lieux le jeudi 27 août 2020.

Pour avoir des avis des usagers sur cette situation, le reporter a tendu son micro à des passants dont Ibrahim Koné, chauffeur de taxi dans la commune. « Les autorités doivent penser à mettre des feux tricolores à ce carrefour pour réguler la situation. Car aux heures de pointes, c’est très difficile de passer ici. Cela provoque souvent des accidents » a-t-il suggéré. En attendant qu’une solution soit trouvée, les usagers de la route se débrouillent comme ils peuvent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments