samedi, janvier 16, 2021
No menu items!
Home Société UN ENTERREMENT MOUVEMENTÉ

UN ENTERREMENT MOUVEMENTÉ

Depuis le mercredi 6 mai 2020, Taabo village et Léléblé, deux villages du département de Taabo sont en conflit ouvert. Que s’est-il passé ? Tout a commencé à Léléblé, le mardi 5 mai 2020 au cours d’une réunion de famille, à 6 heures au domicile du vieux Aganan Yao. Au cœur des débats, le partage d’une portion de terre familiale. Après plusieurs minutes d’échanges, le jeune Norbert N’Goran déclare que le lopin de terre appartient à son défunt père. De ce fait, elle revient à ses enfants.

Au terme de la réunion, les membres de la famille se séparent sans avoir trouvé un terrain d’entente. Dans la nuit de ce même jour à 21 heures, Norbert N’Goran est pris d’un malaise et décède. Le lendemain à 14 heures, pour l’accompagner à sa dernière demeure, des jeunes et des adolescents sortent massivement.
À l’entrée du cimetière, les porteurs s’arrêtent nette, immobilisés par le cercueil. Malgré leur tentative pour aller plus loin, rien n’y fera. Au contraire, comme poussé par une force, ils feront demi-tour. Norbert N’Dri le frère aîné du défunt s’avance alors et dit au cercueil : « Si tu connais la personne qui t’a fait ça, montre-la nous ».

Le défunt prit la direction de la grande cour familiale où il cogne la grand-mère pour la désigner comme l’auteur de sa mort. Celle-ci à son tour désigne 6 autres personnes impliqués dans la disparition de Norbert N’Goran.À la fin de ses aveux, celle-ci décède également. Les jeunes du village en colère s’emparent alors des ressortissants de Taabo village, habitant Léléblé pour les frapper. En guise de riposte, les habitants de Taabo village feront autant des personnes originaires de Léléblé vivant sur leur sol. Depuis lors, Taabo village et Léléblé ne se fréquentent plus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments