mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Société UN CALME PRÉCAIRE À L'UNIVERSITÉ

UN CALME PRÉCAIRE À L’UNIVERSITÉ

Si d’ordinaire, l’université Jean Lorougnon Guédé de Daloa affiche un climat paisible, elle a cependant connu des jours sombres ces derniers temps. En effet, le 07 août 2020, un match amical de Maracana qui avait été organisé sur le campus universitaire en vue de permettre aux étudiants de se divertir s’est transformé en une situation tendue qui a viré au drame.

Une altercation a éclaté entre des membres de la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) qui en sont venus aux mains. Cet affrontement d’une rare violence a fini par coûter la vie à Ange Lago,  étudiant en Master de Biodiversité. Pour ses amis, pas question de laisser l’affront impunis. De ce fait, il règne un climat de peur sur ladite université. Le vendredi 14 août 2020, un reporter de PepeSoupe s’est rendu sur le campus universitaire pour prendre le pouls de la situation. Bien que les étudiants essaient de vaquer à leurs occupations, la peur se lit cependant sur les visages. D’ailleurs Ange Kouamé étudiante en Géographie au sein du temple du savoir s’est confiée en ces termes : « Pour l’instant, tout semble calme. Mais connaissant les méthodes de fonctionnement de ce syndicat, tout peut arriver. De ce fait, je me méfie beaucoup quand je suis à l’université ces derniers temps. ».  

Même son de cloche chez Ignace Amagoua, étudiant en droit qui après avoir exprimé ses craintes a invité les membres de la FESCI au calme pour ne pas envenimer la situation. Par ailleurs, il a suggéré à l’administration de l’UJLoG de faire la médiation entre des différentes parties afin d’aboutir à un règlement pacifique de cette situation. En attendant ce moment, les étudiants, la peur au ventre sont obligés de se rendre sur les campus pour les activités académiques. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments