mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Société LES PRIÈRES D’HENRIETTE EXAUCÉES

LES PRIÈRES D’HENRIETTE EXAUCÉES

Ce samedi 16 mai 2020, Henriette Konan était tout heureuse de faire sortir à nouveau ses fourneaux et ses marmites, qu’elle a installés après quelques coups de balai. Ces habitudes, la restauratrice du quartier Micao de Yopougon les avaient stoppées, après avoir fermé son commerce du fait des mesures restrictives contre le Covid-19. Maintenant que cette interdiction a été levée, la vendeuse de placali a retrouvé sa gargote, après deux mois d’arrêt.Pour Henriette, la reprise de son activité sonne la fin d’une période difficile, qui l’a contrainte à libérer ses filles qui l’assistaient dans ses tâches. Désormais aidée par sa nièce de 9 ans qui attend la reprise des cours, la vendeuse essaie de retrouver sa clientèle.

« La fermeture a été difficile. C’est pourquoi je priais nuit et jour afin que l’État autorise les commerçants à reprendre leurs activités. Maintenant que c’est fait, je compte me relancer avec les économies que j’ai faites », a planifié Henriette. En plus de vouloir retrouver sa clientèle, Henriette a dit avoir prévu de rénover son restaurant, pour recevoir les consommateurs de ses plats dans un cadre agréable. « Si tout va bien, je compte changer l’aspect de mon restaurant. Depuis longtemps je pensais à cela et il y a eu cet imprévu. Cette reconstruction se fera pour permettre aux clients de manger dans un beau cadre », a-t-elle conclu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments