samedi, janvier 23, 2021
No menu items!
Home Société LE PRÉFET DE POLICE MET EN GARDE

LE PRÉFET DE POLICE MET EN GARDE

Brahima Ouattara, préfet de police et commissaire principal de la ville de Man, a échangé avec les populations de la ville des 18 montagnes. C’était le dimanche 17 mai 2020, à la place publique du quartier Gbepleu de ladite ville. Au cours de cette rencontre qui avait pour objectif principal d’apporter une clarification sur le mot ‘’déconfinement’’, le préfet de police a expliqué que la levée des mesures de restriction n’est pas la fin de la pandémie.

En plus, il a dit que le dé-confinement obéit au respect scrupuleux des gestes barrières. C’est pourquoi, il a affirmé que tous les bars et de boîtes de nuit qui ouvriront dans la clandestinité, feront l’objet d’une poursuite judiciaire et d’une sanction. « Les bars ou maquis qui célébreront quelques manifestations privées les jours comme les nuits seront punis et subiront la rigueur de la loi », a-t-il lancé. 

En outre, il a invité toute la communauté à intégrer les principes édités par le gouvernement pour ensemble faire obstacle à de nouveaux cas de contamination de la Covid-19 à Man. De plus, il a souligné que les mosquées et les églises seront suivies de près lors des célébrations religieuses. Ce sont des guides religieux, des associations des hommes et femmes qui ont pris part à cette activité.

Notons qu’une démonstration du lavage de main a été faite par les policiers avant de mettre un terme à cette rencontre autour de 11 heures. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments