mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Société LA GESTION DES ORDURES MÉNAGÈRES

LA GESTION DES ORDURES MÉNAGÈRES

Pour assainir le cadre de vie des populations de Korhogo et éloigner par la même occasion les maladies liées au manque d’hygiène, plusieurs sociétés de precollecte d’ordures ont vu le jour. Parmi celles-ci, la Société coopérative simplifiée de la coordination générale des comités d’assainissement de Korhogo (SCOOPS C.G.C.A.K).

Tous les jours, les agents de cette structure sillonnent une des trois zones (l’Est) de la cité du Poro pour collecter les ordures ménagères afin de les emmener vers des postes de groupages. Le samedi 18 avril 2020 à 9 heures, sur leur tricycle, Siaka Traoré et Jean-Pierre Soro, deux agents de cette entreprise étaient au travail, au quartier Tiékelezo extension. Pour avoir droit aux prestations de la SCOOPS C.G.C.A.K, les ménages doivent débourser la somme de 1500 francs CFA par mois. Cependant, pour minimiser le coût, il arrive parfois que les abonnés d’une même cour s’associent pour payer un montant fixé par l’agent de recouvrement de la structure. Comme c’est le cas pour Alfred Ouattara et ses locataires qui payent la somme 2000 francs CFA par mois.

Malgré ces réductions, des dépôts sauvages d’ordures persistent dans la ville. Ce constat est dû au refus de certaines familles de s’abonner par faute, disent-elles, de moyens financiers. Toutefois, selon Malick Koné, l’un des agents de recouvrement, le prix de la prestation est justifié. Car cet argent sert à l’achat de matériels de protections, du carburant, au payement du personnel et à l’entretien du matériel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments