mercredi, janvier 20, 2021
No menu items!
Home Société INPHB : UNE RENTRÉE SOUS SURVEILLANCE

INPHB : UNE RENTRÉE SOUS SURVEILLANCE

Après l’organisation de convois pour permettre à ses étudiants bloqués à Abidjan durant le confinement de rentrer à Yamoussoukro, l’Institut national Polytechnique Houphouët Boigny (INPHB), a aussitôt repris ses cours depuis le lundi 25 mai 2020. Ce retour dans les amphithéâtres est particulier pour les polytechniciens, en ce sens qu’ils sont désormais tenus de se conformer aux nouvelles règles instaurées par leur école et ce n’est pas toujours facile pour eux.

Face à la menace du Covid-19, l’administration a exigé à ses apprenants le respect des mesures barrières. En plus desdites mesures, les attroupements étant interdits, les responsables de l’INHPB, ont décidé de la suspension des activités de masse, à savoir les journées sportives et les célébrations festives jusqu’à nouvel ordre. Cependant, certains étudiants semblent avoir du mal à s’adapter aux ‘’innovations’’ de leur établissement, car ils trouvent ces mesures parfois contraignantes. Pour preuve, plusieurs polytechniciens dont Luc Konan ont déjà fait les frais d’un avertissement ou d’une sanction, après avoir enfreint aux nouveaux codes de leur institut.

À côté des étudiants ‘’insoumis’’, il y a ceux à qui les mesures barrières ne causent aucun souci, les plus nombreux. Chaque matin, après s’être lavés les mains, ils retrouvent leurs salles de cours, avec le cache-nez bien disposé. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments