jeudi, janvier 28, 2021
No menu items!
Home Société IMMEMORIAM MAMAN DJOBA

IMMEMORIAM MAMAN DJOBA

Dimanche 10 mars 2019, il est 9h et l’heure est au recueillement au lot 42 de la rue Neptune au quartier résidentiel de Marcory ; domicile de la famille Fofana.
Parents, amis et connaissances, autorités administratives et autorités religieuses prennent place sous les chapiteaux pour la cérémonie marquant le 40eme jour du rappel à Dieu le 28 janvier 2019 de Mme FOFANA Hadja Kadhidja née Sacko, « Djoba » pour les intimes.
« Djoba » est la fille du sage El Hadj Boubacar Gamby SAKO ; peulh, peuple nomade et de KOUADIO Oula Assetou ; Baoulé de Yahakro, peuple sédentaire. Elle portait en elle la gârce et le port altier de ces deux peuples au sens noble du terme.
De l’avenue 21 à Treichville où elle est vécu son enfance au quartier résidentiel où elle fut épouse et mère en passant par les services de la Poste de Côte d’Ivoire où elle fut inspectrice, le souvenir de sa beauté physique ponctuée par sa finesse dans les mots, sa courtoisie, son sens de la mesure, son hospitalité lui ont valu la notoriété de femme discrète mais pas inconnue.
Les différentes communautés présentes à cette cérémonie, dont la communauté musulmane représentée par l’imam de la mosquée de Marcory, l’imam de la mosquée sénégalaise, la communauté yacoubiste venue lire le coran et réciter quelque verset prévu en pareil circonstance ont toutes relevé la culture générale de maman Djoba.
Elle avait la particularité de parler 4 langues africaines dont le dioula, le peulh, le baoulé, et le wolof.
Maman Djoba appelée aussi « Mani » parti à 79 ans était mère et matriarche avec 7 enfants et 13 petits enfants
C’est après la bénédiction sacrificielle qu’un repas fut servi tous à ceux qui sont venu soutenir la famille avec en prime un coran pour méditer sur les saintes écritures.
ALLAH ka di , ALLAH ka tâ.
ALLAH kaboh!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments