lundi, janvier 25, 2021
No menu items!
Home Société FEUX SANS FLAMME ET CALVAIRE DES AUTOMOBILISTES

FEUX SANS FLAMME ET CALVAIRE DES AUTOMOBILISTES

Se déplacer à Abidjan n’est pas chose facile, cela est sû de tous.
Le quartier de Attoban ne déroge surtout pas à la règle.
A toute heure de la journée et pas que seulement aux heures de grand trafic, on peut constater des ralentissements allant très souvent jusqu’aux gros embouteillages dans ce quartier résidentiel de la commune de Cocody.
Il faut souligner que depuis plus d’un an maintenant, le feu tricolore installé au carrefour du 30ème arrondissement de police est en panne.
De ce fait, les véhicules venant à cette intersection de trois voies sont obligés de jouer du poignet et du frein pour se frayer un chemin.
A ce carrefour dit « du 30ème », y a les véhicules venant de Angré, ceux venant des Vallons et ceux venant de Attoban qui s’y retrouvent tous.

Aux heures de pointe, on assiste relativement impuissant à un tel trafic que les agents de police du commissariat sont obligés de sortir et venir réguler la circulation.
Ces agents de police qui sûrement ont beaucoup à faire avec des affaires courantes sont obligés de sortir pour gérer la circulation. 
Des hommes tentent bien que mal de se suppléer à ces feux tricolores éteints depuis ce qui semble être une éternité.
A cela, il faut rajouter l’étroitesse de ces voies qui impose aux usagers, une réelle coordination et une attention dignes des vaillants chasseurs de margouillats.
Quand est-ce que ce feu sera remis en état de marche durable pour le bonheur des usagers de cette voie et celui des riverains ?
En attendant d’avoir la réponse à cette question cruciale, nous invitons les usagers au calme et à la discipline.
Et un grand bravo aux éléments du 30ème arrondissement qui aident à rendre la situation soutenable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments