samedi, janvier 23, 2021
No menu items!
Home Société DES EMBOUTEILLAGES QUI ÉNERVENT

DES EMBOUTEILLAGES QUI ÉNERVENT

Pour faciliter la circulation des biens et des personnes, les autorités ivoiriennes investissent d’avantage dans le domaine des infrastructures routières. Cependant, force est de constater que le problème de déplacement reste une équation difficile à résoudre dans la capitale économique, Abidjan.

En effet, avec la fréquence des embouteillages, de nombreux passagers passent de longues heures à attendre des véhicules pour se rendre au travail. Le jeudi 11 juin 2020, il était 08 heures à la gare de Gesco dans la commune de Yopougon, les deux sens des voies étaient encore impraticables. Cette situation empêchait les véhicules de parcourir de longues distances de crainte de se voir bloquer dans la circulation. En attendant impatiemment dans le rang, Stéphane Konan, un passager, s’est prononcé au micro de PepeSoupe. Pour lui, ce bouchon était dû à la mauvaise conduite de certains automobilistes. « Si vous voyez que les embouteillages ne diminuent pas, c’est à cause de la mauvaise foi de quelques conducteurs. Chacun roule comme bon lui semble en violant les codes de la route », a-t-il dit.

Toutefois, cette assertion ne fait pas l’unanimité dans le cercle des automobilistes. Pour Bélinda Yéo, les embouteillages ont lieu, car les routes sont étroites. C’est pourquoi, elle a demandé à ce que l’État investisse davantage dans l’élargissement des voies principales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments