mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Société EAUX USÉES SUR LA CHAUSSÉE A ABOBODOUME

EAUX USÉES SUR LA CHAUSSÉE A ABOBODOUME

Tous ceux qui empruntent le tronçon menant à Abobodoumé vous le diront, au niveau du carrefour Opéra après la pharmacie Chenain, la chaussée est occupée par des eaux usées qui dégagent une forte odeur. Ce dimanche 3 février 2019, nous nous sommes rendus sur place pour comprendre les raisons de cet état de fait.

Ce dimanche 03 février 2019, il est plus de 13 heures quand nous arrivons à Abobodoumé, quartier Jérusalem. Au carrefour Opéra non loin de la pharmacie Chenain, la chaussée est occupée par des eaux usées. Sur le côté gauche en venant de Koweït, il y a carrément une grande quantité d’eau qui stagne.
L’air est irrespirable et les véhicules passent en trombe. Aux dires de riverains interrogés, cette situation perdure depuis plus de cinq mois et serait consécutive à des actes d’incivisme graves. 
En effet, depuis des dizaines d’années, l’usine de la société AWA est installée un peu plus loin dans le quartier. Pour évacuer ses eaux usées, les responsables de l’usine auraient fait des installations. Précisons que selon les personnes interrogées, la société AWA, soucieuse de l’environnement traite ses eaux usées avant évacuation. Ainsi, l’eau qui coulait dans ces dalots était propre et les enfants pouvaient même s’y amuser sans soucis.

Malheureusement, toujours, selon les mêmes sources, certains habitants du quartier Jérusalem au lieu de creuser des puits perdus pour leurs toilettes ont eu la saugrenue idée de connecter leurs tuyaux d’évacuation de toilettes auxdits dalots. A la place donc de l’eau propre qui coulait c’est désormais des eaux usées contenant des excréments et dégageant une forte puanteur qu’il y a. Cela a commencé nous dit-on à indisposer fortement les habitants du quartier Koweït où ces eaux étaient évacuées. C’est ainsi donc que certaines personnes mécontentes auraient fermé le dalot avec du béton. En tout état de cause, le constat est là : l’eau stagne désormais et se déverse sur la chaussée causant d’énormes nuisances aux riverains. Les locaux de l’église Biblique de la Vie Chrétienne Profonde et d’autres concessions sont désormais inaccessibles car ces eaux infestes et nauséabondes stagnent devant.

Aux dires des riverains, le service technique de la Mairie de Yopougon dont Abobodoumé est du ressort ainsi que l’ONAD (Office National de l’Assainissement et du Drainage) ont été saisis et seraient même venus constater les dégâts mais jusque-là aucune suite n’a été donnée. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments