lundi, janvier 25, 2021
No menu items!
Home Economie WORO WORO ET VIE DE TRANSPORT

WORO WORO ET VIE DE TRANSPORT

M. DAGROU Ambroise est chauffeur de taxi intercommunal communément appelé woro-woro, sur la ligne Marcory-Cocody.
Cet après-midi de mardi 26 février c’est en train de pester contre une roue qu’il devait changer que nous l’avons interrogé afin d’avoir une idée du métier qu’il fait.
M. DAGROU nous a fait savoir qu’il est chauffeur de worowro depuis presque 12 ans et qu’il a suivi toutes les péripéties liées à ce métier durant ce laps de temps.
Il nous explique qu’il a commencé le métier lorsque les véhicules n’étaient que des berlines de 5 places dont 4 pour les passagers avec le tarif de 400f pour arriver aujourd’hui au break ou des mini-van de 7 à 8 places avec le tarif passager de 500f. Ce passage d’un type de véhicules à un autre est l’une des causes de la réduction des passager et des rotations. Aujourd’hui les rotations sont passées de 12 à 7 en moyenne. 
M. DAGROU dit être maintenant propriétaire de son propre véhicule. Ce qui lui donne une autonomie et un certain avantage financier car avec 7 rotations journalières en moyenne il se retrouve avec une recette de 35000 f de laquelle il faut déduire le carburant de 8000f, la taxe syndicale de 6500, le droit de stationnement de 500f par gare et il lui reste donc un cash-flow de 13500F.
M. DAGROU dit confier son véhicule à l’un de ses «bon petit » quand il veut se reposer. Cette pratique du repos est un code de solidarité pour aider les plus jeunes à avoir de l’expérience et savoir gérer un véhicule. Le tarif qui leur est fixé est de 15000fcfa pour le proprietaire. Au jeune d’assurer les charges journalières liées à l’exploitation.
C’est sur un coup de klaxon lui intimant d’avancer pour procéder à son chargement que nous avons pris congé de M. DAGROU.
M. DAGROU Ambroise est marié, vit à Marcory quartier Alliodan et est père de 3 enfants.
#

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments