dimanche, janvier 24, 2021
No menu items!
Home Economie UNE RECONVERSION RÉUSSIE

UNE RECONVERSION RÉUSSIE

Rester en vie. Tel a été le désir profond qui a motivé Flavien Augustin Gueu, un ancien orpailleur clandestin à se reconvertir dans la tapisserie. 12 mois après avoir pris ce virage à 360 degrés, le jeune homme qui s’est établi au quartier Guialopleu à Danané pour apprendre ce métier a accepté de se confier à PepeSoupe.

« J’ai été orpailleur pendant 3 ans à Floleu, un petit village à 2 kilomètres de la mine d’Ity de Zouhan-hounien avec plus 300 autres jeunes qui venaient aussi comme moi, chercher un peu d’or pour ne pas mourir de faim et ne pas avoir la tête baissée face aux nombreux problèmes de famille. », a-t-il déclaré le jeudi 25 juin 2020 à 15 heures. Revenant sur les raisons qui l’ont amené à définitivement tourner le dos à cette activité, Flavien declare: « En fait, ce qui m’a poussé à arrêter cette activité, c’est le fait de voir des jeunes comme moi mourir dans des trous, lorsque les trous se refermaient soudainement. Souvent juste parce qu’il y a eu une pluie la veille ou dans la semaine. Au total, j’ai vu 12 personnes restées ensevelis en cherchant de quoi vivre. Et là, j’ai compris que cela pouvait m’arriver aussi, alors j’ai décidé de retourner à la menuiserie ».

Bien que s’étant finalement orienté vers la tapisserie, Flavien ne regrette pas son choix. En effet, en peu de temps, celui-ci a acquis un savoir-faire qui lui permet aujourd’hui de réaliser des fauteuils et des canapés. Ainsi, par mois, c’est une rémunération de 75 mille francs CFA qu’il touche auprès de son patron pour ses prestations. « Je gagne moins qu’avant, mais je ne risque plus ma vie. Pour moi, c’est déjà une réussite. », a-t-il conclu. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments