vendredi, janvier 22, 2021
No menu items!
Home Economie UN CIREUR AU VILLAGE

UN CIREUR AU VILLAGE

Dellone, de son vrai nom Koffi Kouamé Delon, est un  adolescent qui n’a pas pu poursuivre des études au-delà de la sixième des collèges. Pour ne pas rester oisif, il a décidé de se prendre en charge en créant une toute petite affaire. Ce samedi 25 avril 2020, à la gare de Pacobo, il a exhibé comme à l’ordinaire, sa panoplie de technicien du cirage.

Les taxis brousse qui font la ligne Pacobo-Toumodi apportent chaque jour, leur lot de passagers, au grand bonheur de Dellone. Certes, ce n’est pas un vrai filon, mais le soir en rentrant, il peut compter des espèces sonnantes et trébuchantes : « Nous sommes au village, et la plupart des passants ou les voyageurs négligent l’entretien des chaussures. Je suis donc obligé de les interpeller à chaque occasion. En général ce sont les dames qui se rappellent un accroc à réparer sur leurs sandales, alors je joue au cordonnier.

Coller, rafistoler ou lustrer fait mon plaisir chaque jour. Je ne considère pas ceci comme un métier, mais je peux ainsi économiser avant de passer à autre chose », nous confie-t-il avant d’ajouter que son projet, c’est de voyager pour une véritable aventure à Yamoussoukro la capitale, à la fin du codiv-19.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments