jeudi, janvier 28, 2021
No menu items!
Home Economie UN APPROVISIONNEMENT EN VIVRIERS

UN APPROVISIONNEMENT EN VIVRIERS

Michelle Kangah est vendeuse au marché du quartier Abattoir 1 de Daloa. Son commerce est basé sur la vente au détail des produits vivriers tels que les aubergines, la graine de palme et autres denrées. Dans le milieu du vivrier à Daloa, Michelle est l’une des femmes très souvent citées en exemple pour sa bravoure et son expérience. Ce samedi 16 mai 2020, sur tous les marchés de la cité des Antilopes, les produits vivriers sont en abondance, car c’est leur saison. Cette période est pour la vendeuse une occasion d’ajouter quelques chiffres à ses économies. Alors, Michelle se lance à la recherche de produits vivriers de qualité auprès des coopératives des femmes de Gohitafla et de Bédialla. Pourquoi ce choix ? La commerçante s’est expliquée. « Ce sont des localités proches de Daloa. Du coup, les produits acheminés par la route arrivent en bon état et le coût du transport est faible. Ce qui ne serait pas le cas si je m’approvisionnais ailleurs. En plus, ces vivriers sont de qualité », a-t-elle indiqué.

Quand elle a réceptionné ses colis, la commerçante cherche à les écouler. C’est à ce niveau que son expérience rentre en jeu. « Par semaine, les coopératives me convoient 5 sacs de divers produits. Je les revends sur différents marchés où j’ai des places. Mes gains dépendent de l’aliment et de sa saison. Généralement j’ai des bénéfices de 7 à 12 mille francs sur chaque sac. Après mes ventes, je retire la part des femmes que je leur retourne et le reste est à moi », s’est-elle confiée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments