jeudi, janvier 28, 2021
No menu items!
Home Economie ULRICHE ENTRE LES ÉTUDES ET LA BLANCHISSERIE

ULRICHE ENTRE LES ÉTUDES ET LA BLANCHISSERIE

La situation financière de certaines familles oblige nombre de personnes à exercer des activités génératrices de revenus afin de payer les frais scolaires. C’est le cas de Ulrich Kouakou N’da. En effet, étudiant en licence 3 de lettres modernes, il exerce pareillement comme blanchisseur. Cette activité, il la mène depuis 2013.

Comme à ses habitudes, le lundi 10 août 2020, il était dans sa blanchisserie située au quartier Koko de la ville de Bouaké précisément au niveau du boulevard du CHU. Pour connaître les contours de son activité, un reporter de PepeSoupe est allé à sa rencontre. Interrogé, il s’est confié en ces termes : « J’ai commencé la blanchisserie quand j’étais encore élève. Compte tenu de la situation un peu difficile, je me suis donné à ce métier et grâce à Dieu, je m’en sors. C’était un peu dur au départ, mais aujourd’hui, je suis très heureux, car ça m’a beaucoup apporté », a-t-il déclaré. Chez Ulrich, les prix de ses prestations en termes de repassage varient entre 50 francs et 1000 francs CFA en fonction du type de vêtement. En plus du repassage, il dispose d’une machine à laver qui lui permet de prendre soin des costumes.

En ce qui concerne ses revenus, il dit gagner entre 5.000 et 25 mille francs CFA par jour. Cependant, il précise que c’est en week-end que son activité tourne à plein régime. Aujourd’hui, il arrive à trouver l’équilibre entre la blanchisserie et ses études.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments