mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Economie TRAVAILLER POUR N’ÊTRE À LA CHARGE DE PERSONNE

TRAVAILLER POUR N’ÊTRE À LA CHARGE DE PERSONNE

Élève au lycée moderne Belleville de Bouaké, Marcellin Kouakou se voit obliger d’arrêter ses études en classe de 4ème faute de moyens financiers. Dans sa quête d’une vie décente, le jeune homme décide en 2017 de faire le déplacement pour la capitale Abidjanaise pour se trouver un travail.

Cependant, sur les bords de la lagune Ébrié, les réalités ne sont pas tendres avec Marcellin qui se trouve sans famille et sans argent livré à lui-même. Installé au quartier Williamsville à Adjamé, il élit domicile dans le marché de cette cité et survit grâce aux revenus qu’il gagne en offrant ses services  pour l’entretien des douches et des toilettes de particuliers. À côté de cette activité, le jeune homme se fait aussi éboueur, pour gagner chaque jour son pain. De fil en aiguille, grâce aux économies réalisées, Marcellin Kouakou se lance dans la vente de poisson fumé dans sa commune d’accueil. Le vendredi 27 juin 2020, à son stand situé dans le marché qui l’a ‘’porté’’, Marcellin Kouakou était encore de service. Peu bavard sur ses revenus, ce dernier a révélé qu’avec ce commerce, il arrive désormais à louer une maison et à venir en aide à sa famille du côté de Bouaké. Pour lui, s’il est aujourd’hui à ce niveau, c’est à force de bravoure par la grâce de Dieu et par la bénédiction de ses parents.

Ainsi, conscient de la situation financière de ses parents, Marcellin Kouakou ne cesse de les soutenir en leur envoyant chaque mois de l’argent pour scolariser sa petite sœur et son petit frère pour qu’ils poursuivent leurs études. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments