mercredi, janvier 20, 2021
No menu items!
Home Economie SINDOU PRÉPARE LE TERRAIN POUR SON FILS

SINDOU PRÉPARE LE TERRAIN POUR SON FILS

La vente d’ignames est un secteur d’activités prisé par les femmes. Cependant, dans cet univers féminin, Sindou Coulibaly a su émerger et devenir une référence au marché de Yopougon Sicogi. Arrivé en Côte d’Ivoire en 1997 de son Mali natal, Sindou a fait ces débuts en vendant des ignames de manière ambulante. Avec une cuvette contenant ce tubercule qu’il portait sur sa tête, le commerçant dit avoir sillonné quasiment tous les quartiers de la commune de Yopougon.

Économisant à mesure des bénéfices qu’il engrangeait, Sindou Coulibaly s’est ouvert un grand magasin qu’il occupe toujours à ce jour pour entreposer et vendre ses ignames. Ainsi, dans son ‘’hyper magasin”, Sindou vend plusieurs variétés d’ignames dont le Kponan vendu à 350 francs le kilo, l’Awassa à 250 francs le kilo, le kringrin à 350 francs et le kilogramme de bêtê-bêtê à 150 francs CFA. Pour maximiser ses gains, il vend tous les jours de la semaine. Et quand il n’est pas disponible, c’est son fils Mohamed Coulibaly qui assure la permanence pour faire tourner ses activités. Grâce à cette technique, il avoue se retrouver à la fin de chaque stock avec un bénéfice compris en 250 et 350 mille francs CFA selon le prix d’achat des vivres.

Désirant préparer le terrain pour son fils Mohamed qui a fait ses classes auprès de lui, Sindou Coulibaly envisage d’ouvrir d’ici fin septembre 2020 un magasin pour lui. Tel est le projet que Sindou Coulibaly a confié à l’équipe de PepeSoupe ce samedi 25 juillet 2020 à 9 heures 10 minutes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments