jeudi, janvier 28, 2021
No menu items!
Home Economie SALIF, LE VENDEUR QUI DÉFI TOUTE CONCURRENCE

SALIF, LE VENDEUR QUI DÉFI TOUTE CONCURRENCE

Venu à l’aventure en Côte d’Ivoire, il ya 5 ans, Salif Ouedraogo s’est rapidement frotté à ses compatriotes burkinabè vendeurs de poulets. Cela pour espérer se faire une place au soleil. Ainsi, c’est en tuant et en plumant les volailles des clients de se ‘’tuteurs’’ à 200 francs l’unité que Salif va constituer son fonds de commerce de 250 mille francs CFA  sur 2 ans pour se lancer dans la vente de poulets braisés.

Pour ce faire, c’est non loin du collège Guy-chanrolain à Yopougon Ananeraie qu’il s’est installé. Moins d’un an après avoir pris les rênes de son destin, le mardi 14 juillet 2020, à 11 heures 18 minutes, le commerçant était à son travail. Pour s’assurer une clientèle importante, Salif Ouedraogo a fait le choix de pratiquer des prix défiants toute concurrence. Ainsi, le demi-poulet est à 1200 francs CFA chez lui et le poulet entier est à 2500 francs CFA contrairement à ses concurrents qui le font à 3000 francs CFA. Ce qui lui vaut de toujoursfrancs CG rentrer chez lui avec un gain satisfaisant et aucun poulet en reste pour le lendemain.

Chaque semaine, c’est une nouvelle commande de 250 mille francs CFA de poulets qu’il vend pour un bénéfice compris entre 20 et 30 mille francs CFA. Grâce à cette décision judicieuse, Salif Ouedraogo dit aujourd’hui être à son aise. De ce fait, il remercie Dieu pour sa venue en Côte d’Ivoire, un pays béni, dit-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments