mercredi, janvier 20, 2021
No menu items!
Home Economie LES IGNAMES BRAISÉES

LES IGNAMES BRAISÉES

En 2008, Hortense Essouba a perdu son magasin de lingerie pour bébé, suite à un incendie qui a ravagé le grand marché d’Agnibilékro. Pour se relever, elle a entrepris une activité de vente d’ignames braisées. Le jeudi 07 mai 2020 au quartier Liberté de ladite ville, où elle s’est installée, elle proposait ses marchandises aux clients, comme elle le fait les autres jours de la semaine.

Ainsi, pour s’approvisionner, la quadragénaire se rend dans le marché de sa commune. Une fois de retour, elle s’attèle à faire cuire les ignames à l’aide du feu. Il était 10 heures lorsqu’elle a reçu la visite d’une équipe de PepeSoupe. Selon Hortense, ce commerce, bien que risqué, lui confère une certaine autonomie financière. « C’est vrai que je suis toujours avec le feu, mais, depuis la mort de mon mari, cette activité me permet de subvenir à mes besoins », a dit la commerçante.

Avec un bénéfice journalier de 2000 francs CFA, elle a souligné qu’elle vendait les ignames braisées au prix de 100 francs le morceau. Toutefois, elle ne s’est pas plainte pas de sa situation. « Je suis seule dans ma maison, mes deux enfants sont en Europe donc, avec 2000 francs CFA par jour, je peux me prendre en charge », a-t-elle affirmé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments