lundi, janvier 25, 2021
No menu items!
Home Economie LE PRÊT-À-PORTER UNE PRÉFÉRENCE POUR DES CLIENTS

LE PRÊT-À-PORTER UNE PRÉFÉRENCE POUR DES CLIENTS

Eugénie Yoro est une veuve qui s’est spécialisée dans la vente des vêtements prêt-à-porter. Cette commerçante, qui s’est installée au petit marché du quartier Orly dans la ville de Daloa, vend des robes, des boubous pour hommes et femmes.Le mardi 09 juin 2020, comme les autres jours, elle était sur son lieu de travail.

En attendant l’arrivée de sa clientèle, elle a retracé son parcours au micro de notre correspondant. Selon la veuve de 51 ans, elle vendait des chaussures pour femmes dans ses débuts à Logoulalé.Ainsi, après le décès de son mari dans la crise postélectorale de 2011, elle a regagné Daloa, sa ville natale pour entreprendre un autre commerce. Pourquoi ce changement ? Elle a affirmé que dans la cité des antilopes (Daloa Ndlr), des habits prêt-à-porter sont beaucoup prisés. « Dès mon arrivée à Daloa, j’ai commencé un nouveau commerce, parce que j’ai constaté qu’il n’y avait pas assez de magasin de prêt-à-porter donc j’ai décidé d’évoluer dans ce secteur vu que la demande était forte dans les autres boutiques », a-t-elle dit.

Avec ses articles qui coûtent entre 4000 et 6000 francs CFA, elle dit vendre en moyenne 4 ou 5 vêtements par jour. Quant à son chiffre d’affaire, elle a confié qu’elle gagne au minimum 20 mille francs CFA par semaine. Soit un revenu mensuel de 80 mille francs CFA. Elle envisage de diversifier ses marchandises, mais elle reste hésitante face du fait élections qui approchent à grand pas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments