mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Economie LE COMMERCE DE SACHET DE SIDIKI

LE COMMERCE DE SACHET DE SIDIKI

Malgré les mesures des autorités ivoiriennes interdisant la production et la commercialisation d’emballages plastiques sur l’étendue du territoire national, il existe encore des personnes qui continuent d’en faire leur gagne-pain comme c’est le cas avec Sidiki Traoré.

Fuyant les effets de la crise post-électorale qu’a connue le pays, Sidiki s’est retrouvé sur les bords de la lagune Ébrié, aux côtés des siens. Devant participer aux charges de la maison, il a décidé de se lancer dans une activité génératrice de revenus. De ce fait, c’est le commerce d’emballages plastiques qu’il a choisi. Avec une grande quantité de sachets qu’il prend auprès des grossistes, il sillonne les rues de Yopougon Port- Bouët 2, sa zone de prédilection, à l’aide de son vélo comme moyen de locomotion. Le lundi 08 juin 2020, Sidiki a expliqué que ses produits sont vendus à des prix compris entre 250 et 500 francs le paquet, selon le format, la couleur et la quantité de sachets.

En raison d’un bénéfice oscillant entre 50 et 100 francs par paquet vendu, il tire un profit quotidien de 6000 francs CFA. Travaillant tous les jours, Sidiki Traoré estime ses gains mensuels à 180 mille francs CFA. Avec cette somme, il dit avoir de quoi subvenir à ses besoins personnels et ceux de sa famille. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments