vendredi, janvier 22, 2021
No menu items!
Home Economie LA VENTE DE BACA, UN TREMPLIN POUR KADIDJATOU

LA VENTE DE BACA, UN TREMPLIN POUR KADIDJATOU

Formée par sa mère depuis l’enfance, Kadidjatou Koné est passée experte dans la cuisson de la bouillie faite à base de mil (baca). Pour monnayer cette connaissance, elle s’est investie dans la vente de ce mets très apprécié aussi bien par les petits que par les adultes. Avec l’aide de son mari qui dispose d’un moulin, elle arrive à se procurer de la farine de mil sans fournir beaucoup d’efforts. « Quand, j’obtiens la farine, je fais des petits grains que je cuisine.

Dès que je finis, je dois me promener dans plusieurs quartiers pour vendre », a-t-elle expliqué. Par ailleurs, elle a ajouté que c‘est dans l’après-midi entre 16 heures et 17 heures 30 minutes qu’il y a de l’affluence. Le mardi 28 avril 2020, à la Gesco dans la commune de Yopougon, elle parcourait les petites ruelles pour proposer sa marchandise. Elle était, pour la circonstance, accompagnée de ses deux filles. Pour bénéficier des services de Kadidjatou, il faut débourser entre 50 et 100 francs CFA.

Ainsi, avec cette vente, elle perçoit entre 6 000 francs et 7 500 francs CFA par jour.Vu son âge qui avance, elle a dit envisager s’investir dans une autre activité et laisser la relève à ses filles. « Je vais chercher un magasin pour vendre, mais, actuellement, je n’ai pas encore décidé ce que je peux commercialiser », a-t-elle conclu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments