lundi, janvier 25, 2021
No menu items!
Home Economie LA PERSÉVÉRANCE D'IGNACE

LA PERSÉVÉRANCE D’IGNACE

Vu les petits commerces qui se développent rapidement dans la ville d’Abidjan, plusieurs personnes se dirigent vers la capitale économique à la recherche d’un gagne-pain. C’est ce qui explique l’arrivée de Ignace Monneugbê sur les bords de la lagune Ébrié en mars 2013. Une fois dans la capitale, il enchaîne de petits boulots tels qu’ouvrier de chantier (Manawa dans le langage ivoirien), gérant de cabines téléphoniques et le service de lavage des autos.

Après ces différentes activités sans satisfaction financière, il décide de signer un contrat avec une entreprise de boisson de la place en tant que livreur. Rencontré avec son chariot, le lundi 18 mai 2020, au quartier Adja PK 18 dans la commune d’Abobo, il a accepté de parler de son quotidien.

Selon Ignace, ce travail bien qu’épuisant lui assure une autonomie financière. Il le fait savoir en ces termes : « Avec ce nouvel emploi, je perçois une somme de 70 mille francs CFA par mois », a-t-il dit.

Malgré cette rémunération mensuelle, il reste insatisfait et ambitionne changer de boulot dans peu de temps. « Avec mes économies, je compte acheter une moto d’ici la fin de cette année et faire des livraisons d’express avec une structure de la place », a-t-il ajouté. En attendant que le ciel lui sourît, Ignace continue de s’essayer à de petites activités.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments