dimanche, janvier 24, 2021
No menu items!
Home Economie LA MANUCURE-PÉDICURE, UN MÉTIER EXEMPLAIRE

LA MANUCURE-PÉDICURE, UN MÉTIER EXEMPLAIRE

La Côte d’Ivoire est l’un des pays de l’Afrique de l’Ouest reconnu pour son hospitalité et ses atouts économiques. Les investisseurs et les mains d’œuvres de la sous-région se dirigent vers le pays à la recherche d’un lendemain meilleur. C’est ce qui explique, l’arrivée de Bouba Seydou sur le sol ivoirien. Âgé d’une vingtaine d’années, il a entrepris le métier de manucure et pédicure ambulant depuis 2015.

Munis de deux paires de ciseaux, d’un chiffon, une petite boîte contenant de l’eau savonneuse et de la javel en liquide, il parcourt les rues et quartiers de la commune de Koumassi à la recherche de la clientèle. Rencontré, le lundi 04 mai, au quartier Soweto, il était à la tâche. Selon Bouba, cette activité bien que pénible, permet de vivre sans tendre la main. « Après la disparition de mon oncle, il fallait trouver quelque chose à faire pour ne pas mourir de faim. C’est en cela que j’ai entrepris cette activité. Avec une somme de 1000 francs CFA, j’ai acheté mes accessoires et aujourd’hui, j’arrive à me prendre en charge », a-t-il rappelé.

Avec son travail qui consiste à embellir les mains et les pieds de ses clients qui sont en majorité des hommes, Bouba propose ses services à hauteur de 100 francs CFA. Ainsi, à la tombée de la nuit, Bouba peut se retrouver avec une somme journalière de 1 000 francs ou 1 500 francs CFA. Ce qui équivaut à un revenu mensuel de 30 mille à 45 mille francs CFA. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments