mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Economie DJENNÉ ET SES FRUITS

DJENNÉ ET SES FRUITS

C’est au carrefour N’Dotré, dans la commune d’Abobo, que Djénébou Touré s’est installée pour vendre ses fruits. Assise sous un parasol, presqu’endormie, c’est à 15 heures 37 minutes, le vendredi 24 avril 2020, qu’une équipe de la rédaction de PepeSoupe l’a trouvé, entourée de ses marchandises.

Cela fait 5 ans que Djenné, comme l’appelle affectueusement son entourage, s’est lancée dans ce secteur d’activité, avec l’aide de sa tante Oumou Touré. Âgée d’une vingtaine d’années, Djenné vend un peu de tout. Des avocats, des mangues, des oranges, des concombres, et même des citrons. Sa clientèle est composée des habitants du quartier qui achètent ses produits en détails, mais aussi d’autres commerçantes qui s’approvisionnent auprès d’elle.Malgré la crise sanitaire qui impacte les activités économiques, Djenné reste confiante en ce qui concerne ses revenus.

En effet, elle avoue avoir en moyenne 5 000 francs CFA par jour comme bénéfice. Ce qui équivaut à un revenu mensuel moyen de 150 mile francs CFA. Avec cette somme, elle dit pouvoir s’en sortir. À l’en croire, la vente de fruits est un business rentable.Avec la réputation qu’elle s’est construite grâce à son accueil de la clientèle et l’honnêteté dans la gestion, elle tient cette activité qui lui permet de subvenir à sa manière aux besoins de sa famille.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments