samedi, janvier 23, 2021
No menu items!
Home Economie DE LA MODESTIE DANS L’APPRENTISSAGE

DE LA MODESTIE DANS L’APPRENTISSAGE

Au quartier ‘’La mosquée’’ de la commune d’Adjamé vit Modestine Ahou Kouamé, une jeune ivoirienne de 19 ans qui a décidé de se battre pour s’en sortir. De ce fait, elle s’est vue confier la gestion d’un magasin où elle vendait des mèches au ‘’black market’’ de cette commune.

De fil en aiguille, elle développe une passion pour la coiffure féminine, puisqu’étant déjà dans le domaine. Ainsi, depuis le 10 juin 2020, elle s’est trouvée un salon de coiffure au quartier ‘’La terrasse’’ de la même commune où elle exerce en tant qu’aide coiffeuse. Bien qu’elle maîtrise quelques rouages du métier, Modestine ne manque pas de modestie. « Je sais faire les nattes, les défrisages, les manucures et bien d’autres choses ; mais comme on ne finit pas d’apprendre, je continue de me former auprès de ma patronne », a-t-elle déclaré le dimanche 05 juillet 2020. Consciente des exigences de ce métier, Modestine s’applique à donner un bon résultat chaque fois qu’elle est sollicitée.

« Nous les femmes, nous aimons ce qui est parfait et les cheveux comptent beaucoup dans le physique raison pour laquelle les clientes sont pointilleuses sur leur coiffure, et moi je fais en sorte qu’elles soient satisfaites », a-t-elle ajouté. Avec un revenu mensuel de 40 mille francs, Modestine espère gravir les échelons et devenir une coiffeuse professionnelle en s’installant à son propre compte.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments