mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Economie AU BORD DU DÉSESPOIR

AU BORD DU DÉSESPOIR

La crise sanitaire qui secoue la Côte d’Ivoire impacte négativement nombre de ménages. D’ailleurs, certains d’entre eux sont au bord du désespoir. C’est le cas de la famille Sidibé qui vit au quartier Zossonkoi, dans la commune d’Anyama. 

En effet, le commerce de fruits qu’elle a entamé depuis quelques années ne marche plus comme avant.Mère de famille d’une quarantaine d’années, Fatim Sidibé menait cette activité pour subvenir aux besoins de ses enfants. Sur son étal, elle propose des mangues, des oranges, des ananas. Son commerce lui permettait d’avoir une recette journalière comprise entre 2000 et 3 500 francs CFA. Ce qui équivaut à un revenu mensuel qui varie entre 60 mille et 105 mille francs CFA.

Cependant avec l’avènement de la maladie à Coronavirus son commerce a pris ‘’un coup’’. La clientèle se fait rare, les provisions sont difficiles à trouver. Interrogée le mercredi 29 avril 2020, elle confie que ce qui lui rend la situation de plus en plus difficile, c’est de ne pas atteindre le chiffre d’affaires ordinaire alors que les charges de la maison augmentent avec le confinement.Par conséquent, Fatim Sidibé prie qu’une solution soit trouvée afin que son business reprenne pour le bonheur des siens.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments