dimanche, janvier 24, 2021
No menu items!
Home Economie ANGÉLINE NE LÂCHE PAS LE MORCEAU

ANGÉLINE NE LÂCHE PAS LE MORCEAU

Pour mieux sauter, il faut savoir reculer pour prendre son élan. Cet adage, Angéline Menan Loukou l’a bien compris. Résidant autrefois dans la commune de Yopougon, Angeline travaillait dans le domaine de la coiffure à ‘’Élisa Coiffure’’, un salon de la commune de Yopougon.

En raison de la pandémie du Coronavirus qui a occasionné une réduction importante des habitués du salon, Clarisse Ahou Djè, la patronne a décidé de fermer son centre de beauté jusqu’à nouvel ordre. De ce fait, Angéline a rejoint ses parents à Taabo village dans le département de Taabo. Ne voulant tendre la main pour avoir de quoi vivre au quotidien, Angéline s’est installée sous un arbre non loin de la cour familiale pour continuer son activité de coiffeuse, comme c’était le cas le mercredi 22 avril 2020.

Pour se faire connaître des villageois, celle-ci pratique des prix délibérément bas. Ses tarifs oscillent entre 500 et 5 000 francs CFA selon la coiffure. Par semaine, ses revenus atteignent 10 à 15 mille francs CFA. Cela équivaut à un revenu compris entre 40 et 60 mille francs CFA par mois. Cependant, Angéline Menan Loukou reste optimiste quant à la suite des événements. En effet, elle compte s’imposer sur le marché grâce à son expérience et à son savoir-faire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments