jeudi, janvier 28, 2021
No menu items!
Home Consommateur NSIA BANQUE : Y’A PAS CONNEXION !

NSIA BANQUE : Y’A PAS CONNEXION !

C’est à une scène bien étrange, quelque peu loufoque mais certainement très désolpilante, qu’a été confronté M. COULIBALY Souleymane dans ses transactions avec la NSIA Banque.
Exerçant à Cocody, M. COULIBALY reçoit un chèque au porteur d’un client qu’il s’empresse d’endosser pour régler les charges de ses prestataires.
Le client lui ayant remis un chèque de la NSIA Banque, il se rend donc à l’agence NSIA de la Cité des Arts à 09 heures, hier mardi 26 février 2019.
Après avoir patienté 1 heure, l’agent informe M. COULIBALY qu’ils ne peuvent contacter l’agence de la Rue des Jardins où est domicilié le compte de son client, pour confirmation.
« L’agent m’a dit qu’il ne peuvent pas me servir parce que la connexion internet ne marche pas. Et il m’a conseillé de me rendre à l’agence NSIA de la Rue des Jardins pour une prise en charge efficace », nous précise-t-il.
Il est 11 heures lorsque M. COULIBALY, chèque en poche arrive à l’agence NSIA et entend l’endosser assez rapidement.
Dans cette agence, il ne restera pas plus de 5 minutes. Selon ce qu’il nous rapporte, la dame à l’accueil lui a fait comprendre qu’il est actuellement impossible d’endosser un chèque « parce qu’il y a problème de connexion internet ». Elle lui conseille alors, de se rendre à l’agence NSIA sise au Palm Club, sur la voie menant au Lycée Technique.
Une fois sur place, la caissière qui le reçoit l’informe qu’elle ne peut pas le payer parce que l’agence de la Cité des Arts (où il était plus tôt) n’a pas annulé l’émission du chèque.
D’un pas décidé, M. COULIBALY retourne à la Cité des Arts et en ressort à 13 heures, le cœur plein d’espoir.

De retour à l’agence NSIA du Palm Club à 14 heures, c’est trente minutes plus tard qu’un agent dont il n’a pas l’identité lui donne l’information : Il n’a pu joindre aucun responsable à l’agence de la Rue des Jardins où est domicilié le compte de son client, pour valider le paiement.
Ce dernier lui conseille donc de se rendre à l’agence de son client le lendemain.
C’est tout « remonté » donc qu’il se présente ce matin du 27 février 2019 à 9 heures, à l’agence NSIA de la Rue des Jardins où nous dit-il, la dame à l’accueil l’a reconnu.
Elle récupère donc le chèque et lui demande de patienter, le temps de contacter un responsable. Une trentaine de minutes plus tard, elle redescend et lui demande de se rendre au siège de la banque sis au Plateau, parce que l’agence « a un problème de connexion ».
Décidé donc à en découdre, M. COULIBALY nous explique qu’il arrive à 11 heures au siège de la NSIA Banque.
Là encore, la caissière l’informe qu’elle enverra un mail à l’agence NSIA sise à la Rue des Jardins pour confirmation du paiement et jusqu’à 13 heures, aucun retour.
C’est au bord de la crise de nerfs mais gardant son sang froid jusqu’au bout, qu’enfin, il parvient à endosser le chèque à 14 heures 30.
M. COULIBALY nous confiera qu’il a perdu deux journées de travail à force de « se faire trimballer de cette façon ».
« Comment se fait-il que des agences logées en pleine capitale économique, soient incapables d’exécuter ce genre de transaction au point qu’il faille après mille tracasseries, se rendre au siège pour être satisfait ? », s’interroge M. COULIBALY qui exhorte toutes les banques à fournir un service de qualité.
#

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments