mardi, janvier 19, 2021
No menu items!
Home Consommateur L’EAU SE FAIT RARE

L’EAU SE FAIT RARE

Depuis 2 semaines, les populations de certains quartiers de la ville de Bouaké sont privées d’eau, source de vie. Ce sont les quartiers de Sokoura, Belleville 2 et Campement. Pour pallier cette situation dont la cause est inconnue des populations, les habitants parcourent de longues distances tous les jours pour avoir quelques bassines d’eau.

Certains vont jusqu’à braver le couvre-feu en se levant à 4 heures du matin pour remplir des bidons auprès des propriétaires de robinets payants, dans l’espoir d’avoir ce liquide vital.Révoltée par cette situation qui persiste, Nafissatou Gango, habitante du quartier Belleville 2 section maternité, se plaint. « C’est vraiment difficile comme situation ; depuis près de 2 mois ça toujours été comme ça, mais ces deux dernières semaines, c’est trop », a-t-elle déclaré, le lundi 20 avril 2020, sur ton de colère. Selon elle, ce sont les puits de proximité qui leur servent de solution.

Mais, vu la forte utilisation, l’eau a changé de couleur .Pour les habitants qui ont des moyens, ce sont aux livreurs d’eau qu’ils font appel. Cette activité, qui s’est développée autour de ces coupures intempestives d’eau, profite aux ‘’wotrotigui’’ et aux tricycles. En somme, Nafissatou souhaite que les services de distribution d’eau compétents se saisissent de cette situation pour éviter des maladies dues à la consommation d’une eau qui n’est pas de qualité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments