mercredi, janvier 27, 2021
No menu items!
Home Consommateur DES LAMPADAIRES DÉFECTUEUX

DES LAMPADAIRES DÉFECTUEUX

Les rues du quartier Clouetcha dans la commune d’Abobo, à proximité du village d’Abobo-Baoulé, sont plongées dans le noir depuis près de 6 années. Cette situation a été rapportée à la rédaction de PepeSoupe, ce jeudi 23 avril 2020, par David Fofana, un habitant de cette zone. Ce dernier a expliqué que cette obscurité s’était installée, suite à une panne de deux lampadaires en 2013. Et depuis, la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), bien informée de la situation, est restée indifférente à leurs cris.

Poursuivant, David a dit être rentré en contact une énième fois, avec ladite compagnie pour le rétablissement de l’électricité dans son quartier, mais aucune solution n’a été trouvée à son problème. Pire, il est sorti de ses échanges, avec les services de la CIE, déceu. « Je suis rentré en contact avec les responsables de la CIE. Je ne suis pas satisfait. Ils m’ont dit d’attendre un traitement de dossier avant de réparer les lampadaires. Ce n’est pas normal », a-t-il protesté.

Poursuivant ses plaintes, il a donné ses impressions sur ce silence qui n’a que trop duré, à son sens. Pour lui, c’est une méthode pour l’emmener à abandonner son combat. « Il y a deux semaines que j’ai contacté les responsables. Rien n’a été fait. Comme si nous ne sommes pas en ville. J’ai l’impression qu’ils me font patienter pour que je me taise », a-t-il soupçonné. Notons que la présence de la pénombre dans cette cité, cause des désagréments aux populations, qui ne savent plus à quel saint se vouer. D’ailleurs, elles craignent des agressions et autres pillages compte tenu du couvre-feu instauré en raison de la crise sanitaire. C’est donc avec espoir que David appelle au ‘’secours’’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments