dimanche, janvier 24, 2021
No menu items!
Home Consommateur BACI : "DES SOUS" S’EVAPORENT D'UNE CARTE ATLANTIQUE TRAVELER

BACI : “DES SOUS” S’EVAPORENT D’UNE CARTE ATLANTIQUE TRAVELER

« Atlantique TRAVELER est une carte prépayée rechargeable utilisable dans le réseau MASTERCARD partout dans le monde, permettant d’effectuer des retraits dans les guichets automatiques, des paiements dans le commerce et sur Internet… ». Voici le discours qui a incité Mme COULIBALY Kady à acheter la carte Atlantique TRAVELER de la Banque Atlantique Côte d’Ivoire (BACI), au mois de Juillet 2018.
Tout allait bien jusqu’à ce qu’elle réapprovisionne sa carte le 08 février 2019, d’un montant de 293.400FCFA.
Selon les faits qu’elle nous rapporte elle-même conformément aux lignes de ses relevés de transaction, elle fait des achats en ligne d’un montant de 127.506FCFA le 08 février, et de 20.116FCFA le lendemain ; cumulant une dépense totale de 147.622FCFA.
Alors qu’elle vérifie son solde au matin du lundi 18 février, Mme COULIBALY est surprise, nous dit-elle, de constater que son solde est de 37.747FCFA, au lieu de 145.778FCFA.

« Donc 108.031FCFA ont disparu, sans aucune ligne dans mes relevés », s’exclame-t-elle.
Immédiatement, elle joint le +225 2030-1525 et contacte M. BENIE Henri au service réclamation, qui lui demande de rédiger la réclamation et de la leur faire parvenir via un mail.
Et selon ce qu’elle ajoute, elle s’exécute le même jour.
N’ayant reçu aucune confirmation de réception, aucun appel, elle se décide à rappeler le Service Réclamation de la BACI deux jours après pour les relancer ; M. BENIE confirmera alors la réception du mail le 20 février 2019, l’assurant que sa demande sera traitée « dans les meilleurs délais ».
Ce 28 février2019, soit une semaine après, Mme COULIBALY nous explique que n’ayant toujours pas de suite à sa requête et alors qu’elle a des impératifs financiers, elle recontacte M. BENIE qui lui demande cette fois-ci, de contacter le Service Monétique de la BACI.
Où ? Quand ? Comment ? A quel numéro ? L’infortunée n’aura pas le temps de demander que son interlocuteur, qui avait sûrement mieux à faire, lui raccroche au nez.
Ses appels suivants restent sans suite et son souci demeure.
#

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments